Sélectionner une page

Olympfit-logo-en-tete

AVEC ALEX, VOTRE PRÉPARATEUR PHYSIQUE EN LIGNE.

Une courte vidéo sur les élévations latérales. Je fais cette vidéo parce que vous me l’avez demandé, sinon il y a beaucoup de vidéos sur YouTube concernant cet exercice et la majorité sont plutôt bien donc aujourd’hui je vais partager avec vous ma façon de faire et la technique que j’utilise moi même et avec mes clients.
Nous allons procéder de cette façon, je vais énumérer plusieurs points techniques que je ne fais pas personnellement mais qu’on voit souvent dans les salles de musculation, je vais vous expliquer pourquoi je ne les fais pas et par quoi je les remplace.
1 – Premièrement ce que je vois assez souvent c’est les gens qui rétractent la scapula et qui travaillent en gardant la scapula rétractée. Il ne faut pas rétracter la scapula, on n’est pas entrain de faire du tirage, sur cet exercice la scapula doit rester libre pour qu’elle puisse se déplacer en sonnette latérale en suivant l’abduction du bras, comme vous pouvez le voir sur la vidéo, c’est ce qu’on appelle le rythme scapulo-huméral. Donc si on bloque la scapula en rétraction elle ne pourra pas bouger correctement et ceci peut engendrer un pincement des tendons de la coiffe des rotateurs, et des douleurs à l’épaule.
2 – La deuxième chose que je ne conseille pas c’est de pivoter le poignet vers l’intérieur et de travailler en rotation interne , alors c’est vrai que dans cette position je recrute plus le deltoïde moyen, mais j’augmente aussi les frictions des différents tissus au niveau de l’espace sous acromiale, et ceci peut encore une fois engendrer des inflammations des douleurs et tendinites. Donc pour stimuler le deltoïde moyen sans pour autant pivoter le bras en rotation interne, je penche légèrement le buste vers l’avant et je travaille en gardant cette légère inclinaison. Dans cette position je suis entrain de travailler le deltoïde moyen sans abimer mes tendons.
3 – La troisième chose que je ne fais pas c’est de travailler dans le plan frontal c’est à dire dans l’alignement des épaules (donc vous voyez ici j’ai le poignet aligné avec l’épaule) parce que encore une fois cette position n’est pas idéale pour la santé des articulations. Donc au lieu de faire le mouvement comme ceci, je vais avancer un tout petit peu les bras pour travailler légèrement devant les épaules suivant le plan de la scapula.
4 – Ce que j’aime aussi faire pour augmenter le recrutement du deltoïde postérieur et des rotateurs externes c’est de prendre l’haltère avec une prise décalée, c.à.d. qu’au lieu de la prendre au milieu je vais décaler ma main et la prendre vers l’arrière. De cette façon je suis obligé de résister au déséquilibre du poids, pour empêcher la rotation vers le bas de l’haltère, ce qui va recruter d’avantage le deltoïde postérieur qui est un rotateur externe.
Et donc de cette manière je suis entrain d’optimiser cet exercice pour cibler les 3 faisceaux du deltoïde de la façon la plus complète possible tout en épargnant les articulations pour diminuer le risque de blessure.
Et donc voici j’espère que j’ai pu répondre à votre demande et que j’ai pu vous transmettre quelque chose d’utile et d’efficace. Si vous avez aimé je vous demande de laisser un pouce bleu et de partager. Et je vous dis à très bientôt dans une très prochaine vidéo.

 

Anatomie 3D Lyon : https://www.youtube.com/user/Anatomie3DLyon



Pin It on Pinterest