Sélectionner une page

Olympfit-logo-en-tete

AVEC ALEX, VOTRE PRÉPARATEUR PHYSIQUE EN LIGNE.

Aujourd’hui nous allons parler de l’échauffement articulaire pour le bas du corps. Je vous rappel que l’échauffement est essentiel pour préparer le corps à l’effort physique. Il faut le voir comme une phase transitoire qui permet au corps de passer d’un état de repos à un état d’activité.
L’échauffement doit être composé de 3 étapes :
1 – échauffement général : le but principal c’est d’élever la fréquence cardiaque, le rythme respiratoire et d’augmenter la température corporelle.
2 – échauffement articulaire qui doit durer entre 5 et 10min.
3 – échauffement spécifique : qui correspond aux séries d’échauffement sur l’exercice avec lequel vous commencez votre séance.
Concernant l’échauffement articulaire du bas du corps (routine mobilité), j’ai sélectionné quelques exercices qui vont principalement agir sur la ceinture pelvienne et sur le rachis thoracique (vertèbres dorsales). Le but c’est :
1- de mobiliser la hanche suivant toute son amplitude et tous ses axes de mouvement
2- d’activer et de réveiller les muscles fessiers qui sont essentiels dans tout les mouvement polyarticulaires pour le bas du corps exemple le squat le soulever de terre les fentes
3- de mobiliser le rachis thoracique de gagner en amplitude au niveau des vertèbres dorsales pour pouvoir mieux ressortir la poitrine et se placer correctement aux squats et aux soulever de terre.
Je vais vous montrer ce que je fais personnellement avant ma séance pour le bas du corps, vous pouvez faire la même chose ou bien vous pouvez vous en inspirer pour élaborer votre propre séance.
Lors de l’exécution de certains de ces exercices il faut bien différencier l’extension de la hanche (fessiers et ischios-jambiers) de l’extension lombaire (hyperlordose). Pour ne pas creuser le bas du dos et placer le bassin en antéversion, il faut contracter fort les abdominaux et les fessiers pour contrôler la position du bassin.
Programme mobilité



Pin It on Pinterest